CNG – Sitor Ndour repond à : « Alioune Sarr fait de la dictature! »

Radié à vie, dans le milieu de la lutte par le CNG (Comité National de Gestion), Sitor Ndour a contre-attaqué. Le désormais ex-arbitre de lutte fustige la gestion dictatoriale du président du CNG, Alioune Sarr.

« Après la décision du CNG, nous pensons qu’Alioune Sarr doit quitter. C’est lui qui est à l’origine de tout ce qui se passe actuellement au CNG. En réalité, il est le frein de la lutte. Ce qu’il est en train de faire est une vraie dictature. On a dépassé cela. Je pense que les gens ont aussi leurs mots à dire, mais nous ne pouvons pas comprendre que des décisions soient prises à l’encontre de tout le monde », a-t-il dénoncé.

« Il nous avait dit de prendre nos responsabilités »

Revenant sur son les vraies raisons de sa radiation, Sitor dit qu’il avait senti venir l’affaire. « Cela ne m’a pas surpris. Avant d’aller en grève, le président de la commission de règlement et discipline nous avait conseillés de ne pas aller en grève. Quant à Alioune Sarr, il nous avait dit de prendre nos responsabilités. Nous devions être entendus avant d’être disqualifiés. Pourtant, le dernier mot devait revenir au président de la commission. Mais, malgré tout, j’étais allé répondre tout en sachant que la décision était sur le point de tomber », a-t-il confié, indiquant qu’ils étaient en grève pour exiger de meilleurs conditions de travail.

Pour rappel, hormis la radiation de Sitor Ndour, les deux autres arbitres, Malick Ngom et Babacar Diop, ont été suspendus pour 5 ans. Quant à Aboubacry Dramé, il a pris deux ans ferme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.