Le Sénégal invité du 24ème du Salon du Livre d’Alger

Le 24ème Salon International du livre d’Alger qui place cette année le Sénégal à l’honneur, a ouvert ses portes ce jeudi 30 octobre au Palais des Expositions de la capitale algérienne en présence des ministres algériens et sénégalais en charge de la culture. Le ministre de la culture et de la communication, Abdoulaye Diop est à la tête d’une forte délégation composée de professionnels du livre, éditeurs, écrivains, libraires, universitaires, slameurs, conteur et musicien.

La présence du Sénégal à ce grand rendez-vous du livre constitue une formidable opportunité pour établir des échanges autour du renforcement de la coopération culturelle entre les deux Pays. Cette volonté a été réaffirmée par les ministres de la Culture Hassane Rabeh et Abdoulaye Diop, lors de l’inauguration officielle du Salon International du Livre d’Alger. L’événement prévu du 30 au 9 novembre accueille plus de mille exposants et trente-quatre pays participants. Au programme de la délégation sénégalaise, des conférences, table ronde, séances de dédicace et de conte, de l’animation avec le koriste Baboulaye Cissokho accompagné par les slameurs Al Farouq et Samira et le Pr Lamane Mbaye sans oublier les intenses échanges avec le public algérois.

La participation de notre pays est bien vue par les algériens qui se déplacent en masse tous les jours au stand réservé au Sénégal pour apprécier la production littéraire nationale et découvrir par la même occasion les prestations artistiques des conteurs et des slameurs au son de la kora.

Le Sénégal et l’Algérie ont choisi ainsi d’accorder une place de choix au développement des arts et de la culture. En marge du Salon, le Ministre de la culture sénégalais accompagné de son homologue algérien a effectué une visite guidée à la Bibliothèque Nationale et au Musée des Beaux-Arts d’Alger. Des visites hautement appréciées par la délégation sénégalaise au regard des ambitions du Président de la République Macky Sall en direction du monde des Arts et des Lettres, ambitions du reste réaffirmées lors du dernier Conseil des Ministres.

Au cours d’une séance de travail, les ministres Diop et Rabehi ont passé en revue différents points de la coopération culturelle entre les deux pays. Ils ont convenu de donner plus de contenu et de tonus aux échanges culturels et envisagé la signature prochainement un nouvel accord de coopération culturelle.

Abdoulaye Diop a rendu une visite de courtoisie au Cheik Salim Kadri, petit-fils de Cheik Ahmed Tidjani, fondateur de la Tarikha Tidjane et visité la Grande Mosquée d’Alger.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.