Sc*ndales à répétition ; Macky Sall doit procéder au plus vite au remaniement ministériel

Plus que jamais, le Président de la République Macky Sall devient acculé et se trouve dos au mur. Son gouvernement fait l’objet de toutes sortes d’attaques. S’y ajoute la guerre fratricide qui se déroule au sein de son parti, l’Alliance pour la République (APR) qui passe comme une armée mexicaine. Moustapha Cissé Lô a jeté un pavé dans la mare. Le député qui a été exclu des rangs de l’APR et du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (BBY) y est allé en faisant des déclarations fracassantes.
Des déclarations qui révèlent des scandales qui frappent la République. Des scandales qui montrent à quel point la mal-gouvernance continue de gangréner le Sénégal. Moustapha Cissé Lô a ressorti les mêmes accusations qu’il avait lancées il y a quelques mois, sur la distribution des semences dont certains pontes de la République sont bénéficiaires de quotas.

Il y a quelques semaines, l’opinion s’était émue de la manière dont les marchés d’acquisition et d’acheminement des denrées ont été distribués dans le cadre de l’aide aux nécessiteux atteints par la crise liée à la covid-19. La polémique ressurgit à propos du montant dégagé pour la réfection du Building administratif et l’on se remet à parler du Train express régional (TER) qui n’est pas encore sorti des chantiers.

Le Président de la République Macky Sall doit se regarder en face et se dire que l’heure est plus que jamais d’agir. Le gouvernement a étalé toutes ses limites, certains vont jusqu’à dire qu’il est atteint de péremption. Le Président de la République doit remettre de l’ordre dans tout ça. Il doit écouter son opinion qui réclame le départ du gouvernement de tous les ministres dont les noms sont cités dans des scandales. Le remaniement ministériel urge. Ce n’est que de cette manière que le pays va se remettre au travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.