A peine nommé…le DG de la Lonase agit contre les intérêts du président Macky

Au plus profond sommet de l’Etat, la guerre fait rage. La propagation de l’épidémie de la covid-19 ne change en rien la donne. Des hommes politiques qui ne tirent la légitimité de leurs nominations à des postes de responsabilité qui leur ouvrent toutes sortes de privilèges qu’au seul décret du Chef de l’Etat, sont pourtant les premiers à mener des actions pour entraver tout ce qu’il entreprend.
A la Loterie nationale sénégalaise (LONASE) transformée depuis sous le régime du Président Abdou Diouf en société pour entretenir la clientèle du parti au pouvoir, rien ne change. Au gré des régimes qui se sont succédé au pouvoir que ce soit sous Me Abdoulaye Wade, que sous Macky Sall actuellement Président de la République, les directeurs généraux nommés à la tête de la LONASE n’y trouvent que l’occasion idéale d’avoir les moyens pour mieux élargir leurs bases politiques.

Aussitôt nommé à la tête de la LONASE, Lat Diop dont selon certaines sources de Xibaaru, qui était en quête d’une base politique à Guédiawaye, et qui miraculeusement peut bénéficier des ennuis judiciaires du député Seydina Fall Boughazelli, tente de renaître de ses cendres. Lat Diop est un miraculé de la politique, qui après avoir connu la traversée du désert, après avoir été limogé de son poste très stratégique de directeur de la Coopération financière internationale, veut encore reconquérir d’autres bases politiques à Guédiawaye.

Boughazelli out à cause de ses ennuis judiciaires pour avoir trempé dans une sombre affaire de trafic de faux billets, Lat Diop ne guette que la situation lui soit favorable en bénéficiant d’une mise hors du circuit de Aliou Sall, le frère du Président de la République, toujours poursuivi par la clameur à propos des contrats signés sur l’exploitation du pétrole et du gaz.

Pour mieux réussir son coup, mais tout en offrant encore des arguments aux adversaires du Chef de l’Etat qui décidément sont toujours alimentés par les adversaires de ce dernier, Lat Diop fait ébruiter dans la presse qu’il procède à la suspension de 493 prestataires recrutés sur des critères qui ne sont que politiciens par son prédécesseur à la tête de la LONASE, Amadou Samba Kane. Il soutient même avoir saisi le Bureau Organisation et Méthode (BOM) pour un audit des ressources humaines de la LONASE.

Amadou Samba Kane peut ne pas être blanc comme neige. Seulement, c’est la méthode et le contexte utilisés par Lat Diop qui ne se soucie que de sa promotion politique au point de livrer le Chef de l’Etat Macky Sall, dont la préoccupation est de gagner la guerre contre la covid-19, à la merci de l’opposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.