Carême : Le Père Dénis Ndéné décortique…

C’est parti pour 40 jours de privations et d’abstinence. Le Carême a démarré ce mercredi 26 février chez les fidèles catholiques. Période durant laquelle ils sont invités à la prière, la pénitence et l’aumône.

Et aujourd’hui, c’est mercredi des cendres. Le père Déni Ndéné de la congrégation des pères du Saint Pierre des Baobabs explique: «Le mercredis des cendres est proposé pour que le chrétien pense justement à cette pénitence, à son origine. C’est surtout l’accent de conversion et on nous montre ces images par la cendre, ‘’convertissez-vous et croyez à l’évangile’’, c’est ce que l’on dit quand on appose les cendres sur le front d’un chrétien et l’autre formule ‘’tu es poussière et tu retourneras en poussière’’ .

Il décortique ainsi le sens du carème: «C’est une préparation à pâques marqué par cette dernière préparation des catéchumènes mais en regardant le Christ au désert dans le jeune dans la pénitence. Tout cela est fait par amour pour penser à nous pour notre salut. 40 jours de pénitences pour penser aussi surtout aux pauvres, à ceux qui n’ont pas le nécessaire pour vivre. C’est en quelques sortes, ne pas suivre nos désirs mais s’abstenir pour dompter notre corps, nos désirs », explique-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.