Diffamation, insultes, bagarres, …. de hauts responsables du PDS soldent leurs comptes devant la police

La guerre est déclarée au sommet du Parti démocratique sénégalais(PDS) et ce ne sont pas les adversaires qui vont manquer de se mettre aux aguets. Alors que son chef, Me Abdoulaye Wade, vit reclus dans sa villa longeant le littoral dakarois, ses militants, eux, soldent leurs comptes devant le commissaire spécial de la division de la cybersécurité

senenews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.