FC Barcelone : Quique Setién envoie un message tranchant à ses joueurs en pleine polémique

Présent en conférence de presse avant le choc face à l’Atlético, l’entraîneur du FC Barcelone a avoué qu’il y avait quelques frictions avec le vestiaire. Mais rien d’anormal dans un club de football selon lui… Il a tout de même tenu à faire passer un message.
Les dernières heures ont été très tendues à Barcelone. Tout d’abord, parce que les Blaugranas ont encore perdu des points ce week-end, samedi sur la pelouse du Celta (2-2). De quoi permettre au Real Madrid de prendre la tête de la Liga, avec deux points d’avance. Mais surtout, divers médias espagnols ont évoqué des tensions entre le vestiaire et le staff technique catalan, mené par Quique Setién et son adjoint Eder Sarabia. Le ton serait encore monté après le match en Galice, et la télévision ibérique a publié des images dans lesquelles on voit Lionel Messi volontairement ignorer les consignes des deux hommes pendant une pause d’hydratation.

En conférence de presse ce lundi, l’entraîneur barcelonais a reconnu l’existence de quelques soucis et a tenu à faire passer un message. « C’est vrai qu’il y a toujours des polémiques. C’est normal qu’il y ait des différences (dans le vestiaire, NDLR). Moi aussi je n’étais pas un joueur facile. L’important c’est de convaincre tout le monde de l’idée de football que l’on veut mettre en place. La communication avec les joueurs est bonne, je ne donne pas d’importance à de possibles désaccords », a-t-il d’abord lancé, avant d’enchaîner : « quand les résultats ne sont pas là, tout s’exagère. C’est le cirque. La relation avec les joueurs est bonne, je ne vois aucun problème majeur ».

« On doit sacrifier des intérêts personnels pour le bien de l’équipe »
« Tous, même les joueurs, devons céder. On ne peut pas exécuter tout ce qu’on aimerait faire. C’est une équipe, il faut se comporter en équipe. On doit sacrifier des intérêts personnels pour le bien de l’équipe. Je n’ai aucun inconvénient à avouer que tout ceci est nouveau pour moi. Ça n’a rien à voir avec les joueurs », a-t-il ensuite expliqué, passant ainsi un message assez clair à ses joueurs.

« Je me sens aussi fort que quand je suis arrivé. […] Le bruit, c’est vous. Moi je reste en marge de tout ça. Je me concentre sur ce sur quoi je dois me concentrer. Je ne perds pas de l’énergie en pensant à d’autres choses, les joueurs font pareil », a conclu l’entraîneur espagnol. Autant dire que l’attitude des joueurs, les cadres du vestiaire en tête de liste, sera surveillée de très près demain soir face aux Colchoneros (22h, match à suivre sur Foot Mercato).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.