Suicide du policier Blaise Gabriel Basse : Les confidences de ses proches

A la suite du décès de Blaise Daby Gabriel Basse, du nom du policier qui s’est donné la mort, hier mercredi, avec une paire de ciseaux au niveau du rond-point Sandaga, Seneweb a recueilli des confidences de ses proches.

Encore sous le choc, ils nous informent le défunt était une personne normale jouissant de toutes ses facultés et qui exerçait son travail sans reproche. Une source révèle d’ailleurs que Gabriel Basse était d’abord militaire; caporal-chef avant d’intégrer la police.

L’ex militaire était basé à Ziguinchor avant d’être affecté à Dakar.

C’est après avoir passé quelques années dans les rangs de l’armée que Gabriel a intégré la police nationale sur la base d’emplois réservés, un dispositif spécial qui permet à un élément d’un autre corps d’accéder à la police nationale.

L’homme, la trentaine révolue, faisait partie de la 44e promotion de la police sortie en 2018. Suite à quoi, il fut affecté à la compagnie de circulation du commissariat urbain de Dakar.

Quid des troubles psychiques dont il souffrirait ? Notre interlocuteur s’est montré dubitatif, mais évoque des crises d’épilepsie occasionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.